Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2010

Patrice Drevet et Catherine Labrousse: Pour notre région!

Depuis de nombreuses années - pour ne pas dire depuis toujours - je suis attaché à un certain nombre de valeurs, éthiques, humanistes, sociales, égalitaires, écologiques et de justice, et alliant dynamisme et modernité en s'appuyant sur la tradition, la culture et notre histoire à tous.

Ces valeurs, je m'efforce à les appliquer au quotidien de mes actes que cela soit dans le monde associatif, au travers de l'aide que j'apporte ponctuellement à celui de l'éducation, et dans le monde de l'entreprise via les actes de management liés aux responsabilités qui me sont confiées. Chaque jour, je « prêche » et cherche à convaincre le plus grand nombre de rejoindre la culture et la pratique de ces valeurs.

Afin de contribuer à étendre cette « bonne parole », mais aussi à aider ceux qui la portent, à porter ma pierre à l'édifice d'un grand élan solidaire riche de ces valeurs, et dans l'ultime espoir de contribuer à « changer le monde », tout au moins en freinant ses dérives actuelles, j'ai adhéré dès la première heure au Mouvement Démocrate.

En effet, il m'est apparu qu'en 2007, seule cette formation politique portait l'ensemble – et même bien d'avantage – des valeurs que je défendais, seul ce mouvement pouvait contribuer à corriger les erreurs que nous, humains, avons commises, et cela via un programme ambitieux, moderne, créatif et respectant profondément nos valeurs traditionnelles, écologiques et toutes celles précédemment citées.

Plus de deux ans se sont écoulés depuis et aujourd'hui, les dérives de notre monde se sont accentuées, gravement:

  1. Les indigents sont de plus en plus nombreux tandis qu'un petit groupe de personnes nanties sont de plus en plus riches et protégées: protégées de la faim, confortablement logées et bien chauffées, à l'abri de tout souci financier mais aussi de tout tracas judiciaire, ayant mis en place une organisation visant à ce qu'ils ne puissent jamais être inquiétés de quoi que ce soit, et cela quoiqu'ils fassent et quoiqu'ils disent!!!
  2. Notre système éducatif se détériore de jour en jour et, à ce rythme, nos enfants n'apprendront bientôt plus que l'économie, les finances, au mépris de la culture, l'Histoire ou encore les valeurs humaines et sociales. De plus, l'enseignement universitaire s'éloigne de jour en jour des préoccupations réelles des étudiants et de leur première priorité: avoir un emploi après leurs études!
  3. Notre système de santé, qualifié il y a peu (en 2003) par l'OMS comme « meilleur système de santé du monde », ne sait plus où il va: Croulant sous des déficits abyssaux, et sans solution économique viable, les patients éprouvent des difficultés croissantes à être pris en charge correctement: Ils doivent souvent, et de plus en plus, mettre la main au portefeuille, et certains cantons n'ont même plus de médecins, ou alors en nombre et qualification très insuffisantes.
  4. La grande majorité de la population du troisième âge éprouve d'importantes difficultés financières et n'arrivent plus ni à se nourrir ou se vêtir correctement, ni à se soigner ou à être pris en charge comme ils devraient l'être. Le monde individualiste dans lequel nous vivons les considèrent comme des parasites, en oubliant largement que c'est grâce à eux que nous sommes là! Ni reconnaissance, ni gratitude, et encore moins de solidarité ou d'amour...
  5. L'emploi est en crise, et les chiffres réels du chômage sont bien supérieurs à ceux qu'on essaye de nous faire croire, trompés que nous sommes par des règles statistiques et de calcul existant dans l'unique but de favoriser les pouvoirs politiques en place. Malgré cette crise, les formations sont rarement adaptées au marché de l'emploi, et les employeurs potentiels n'ont que peu d'intérêt à embaucher.
  6. Le dialogue social a vécu ses dernières heures il y a maintenant de nombreuses années. Et quelque soient les rares bonnes volontés existantes pour améliorer cela, rien ne changera tant que l'unique préoccupation des entreprises et de leurs actionnaires sera le profit, rien ne changera tant que l'unique préoccupation des services publics sera la réduction des coûts salariaux.
  7. Economiquement, la situation n'a jamais été aussi préoccupante. Il est pratiquement acquis que jamais nous ne pourrons rembourser notre dette et que plusieurs générations futures travailleront uniquement pour payer les intérêts de cette dette, sans pouvoir rembourser quoi que ce soit de son capital. Le modèle économique est défaillant et la crise de 2009 en est l'ultime preuve. Malgré cela, rien n'a changé et le seul objectif du modèle est l'augmentation des revenus des actionnaires et l'enrichissement de quelques personnes, cela quel qu'en soit le prix, notamment socialement parlant. Tant que l'Humanisme ne sera pas la clef de voûte de notre modèle économique, aucun équilibre ne pourra être trouvé et la précarité comme les inégalités ne feront que s'accroître.
  8. L'insécurité est à son paroxysme. Et cela n'est que le fait d'une politique où les maîtres-mots sont récession, coercition, sanction plutôt qu'intégration, solidarité, éducation ou égalité des chances.
  9. Les mentalités deviennent chaque jour de plus en plus individualistes et égoïstes, bien aidées par les mass médias et nombre de discours et d'actes allant dans ce sens. Pour faire court, notre génération actuelle délègue la responsabilité aux générations futures de s'occuper de la population du troisième âge, de payer les intérêts de la dette que nous avons contractée, et cela sur une terre considérablement appauvrie en ressources, abîmée, usée...
  10. Pour finir, last but not least, cette terre, notre planète devient une « poubelle ». Privée de sa capacité de régénération, vidée en moins de cent ans de ses ressources acquises durant des millions d'années, nous sommes incapables de dire combien de temps - mais nous parlons de quelques dizaines d'années seulement – il faudra pour arriver à la rendre inadaptée à toute forme de vie. La situation en est là mais hormis les grands et beaux discours, les seuls actes prévus (avec la fameuse taxe Carbone rejetée pour l'instant par le Conseil Constitutionnel) sont de rajouter une taxe aux consommateurs qui éprouvent déjà beaucoup de difficultés financières au quotidien, et parallèlement de laisser impunis les plus gros pollueurs, et surtout de ne pas gréver les copieux bénéfices réalisés par les entreprises pétrolifères ou autres.

Pour tout cela, pour lutter afin que nos valeurs humanistes, traditionnelles, égalitaires, sociales, éthiques, empreintes de liberté, de fraternité et de justice, ne soient pas enterrées à tout jamais et a contrario afin qu'elles soient pierres fondamentales d'un nouveau système, plus que jamais, il faut aider et soutenir le Mouvement Démocrate, seule entité politique à même de mener les actions nécessaires dans ce sens.

Et plus nombreux sont ceux qui se rapprocheront de ce Mouvement, meilleures sont nos chances, en tant que citoyen, de voir le monde dans lequel nous vivons changer, évoluer, grandir enfin, et surtout mettre fin à toutes les dérives dramatiques actuelles.

Certains l'ont compris. Ils sont chaque jour de plus en plus nombreux, heureusement! Ainsi, Patrice Drevet vient apporter sa pierre à l'édifice de reconstruction que nous devons mener. Associé à Catherine Labrousse, qui porte au quotidien et sur le terrain depuis des années ces valeurs humanistes et sociales, il y ajoute une complémentarité avec le combat qu'il mène afin que « nous ne laissions pas une terre sous forme de poubelle à nos enfants » (selon ses propres mots). Je leur apporte donc mon soutien personnel car je suis persuadé qu'ils forment l'équipe le plus à même de mener le combat humaniste, social et écologiste dont nous avons besoin dans notre région.

Vous trouverez ci joint en video une présentation succincte de leur programme:


 

 

Dynamiques, audacieux, humanistes, et cherchant à protéger les générations futures, soyons nombreux à les rejoindre et à les soutenir dans leur action!

 

Les commentaires sont fermés.