Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/04/2015

Chloé Béchard

Fin décembre, j'écrivais en ces termes, au titre de questions pour le Conseil Municipal de Janvier 2015, point que j'ai relu au cours de la séance du Conseil Municipal:

« Les listes « Auprès d'Aimargues », «Liste pour Aimargues » et nombre d'Aimarguois sont particulièrement attachés aux traditions Camarguaises et notamment à la Bouvine. Récemment, cette tradition, cette culture, ce sport a de nouveau payé un lourd tribu, et sa dangerosité notable a fait une nouvelle victime. Le 10 octobre dernier, à 25 ans, une Aimarguoise cavalière confirmée a payé de sa vie sa passion à notre culture. Une messe magnifique a été faite à sa mémoire. Mais je le dis haut et fort, 25 ans c'est trop jeune pour mourir. Mais pour autant nos traditions, tant souvent menacées tant par les contraintes économiques que par le peu d'intérêt de l'Etat à leur endroit, doivent survivre! Ce point n'est pas tant une question mais plutôt une requête. En respect de nos traditions qui doivent survivre contre vents et marées, et en mémoire d'une de nos jeunes Aimarguoises qui en a payé le plus lourd prix, de sa vie à 25 ans, je souhaiterai qu'un hommage pérenne soit rendu à Chloé Béchard, en donnant son nom à une place, une rue ou tout autre action pouvant perpétuer sa mémoire à jamais. »

Depuis lors, et en cela encouragé par les parents de Chloé très touchés mais aussi très favorables à tout signe de memoriam, plusieurs échanges ont eu lieu à ce sujet, notamment avec le Maire d'Aimargues Jean-Paul Franc qui a souhaité s'associer à cette idée, puis a oeuvré afin qu'elle aboutisse.

Ainsi, après le brillant et émouvant hommage que Jean-Paul Franc a rendu lors des discours de la journée Fanfonne Guillerme, le 19 mai prochain aura lieu l'inauguration de la nouvelle crèche d'Aimargues dans le quartier de La Garrigue, qui portera le nom de Chloé Béchard.

Même dans l'au-delà, elle sera ainsi présente parmi nous, par son nom, et associée à la jeunesse d'Aimargues. Chloé a été une étoile filante sur terre mais elle brillera désormais longtemps...

Merci Monsieur le Maire Jean-Paul Franc, merci au Conseil Municipal d'Aimargues de m'avoir écouté et au travers de ma voix d'avoir entendu la prière des parents de Chloé, Merci pour eux et que Chloé, au travers de son souvenir, soit longtemps parmi nous...

 

Michaël Manen

Commentaires

chloe ne cesse de rester ds mes pensees.elle etait au travail un soleil pr ns.et elle reste à jamais ds mon coeur.
Je voudrais saluer votre initiative de rendre hommage à Chloe avec cette crèche. Son image perdurera alors pr tous.merci .

Écrit par : bouic | 07/09/2015

Les commentaires sont fermés.