Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/01/2016

BONNE ANNEE 2016

bonneannee2016.jpg

Beyrouth… Une ville qui a tant souffert, et qui souffre encore! Comme beaucoup de lieux, nous-mêmes, en France, n’avons pas été épargnés notamment en 2015. Mais en ce début de nouvelle année, analysons et ouvrons les yeux autour de nous, en France, en Europe et dans le Monde.

Régis Hauser, écrivain Français, a dit : « Pour faire passer une idée, une bombe de peinture est plus efficace qu’une bombe de napalm ».

Au Caire, un groupe d’étudiants de l’Université de Hélouan, a créé un collectif visant à peindre (en Street Art) des escaliers. Ceci, afin de redonner de la couleur à cette ville grise, et de la joie dans le coeur des habitants après plus de trois ans de guerre civile. Avec quelques pots de peinture et beaucoup de dynamisme, ils ont prouvé que, avec peu de choses mais beaucoup de volonté, il est possible de redonner envie d’aller vers de l’avant à chacun. Dans le monde entier, plusieurs collectifs se sont créés, inspirés par ces étudiants égyptiens. C’est ainsi qu’à Beyrouth, les Dihzahyners, collectif de jeunes artistes et designers, se sont mis à peindre des escaliers de la ville, comme celui de la photo ci-dessus.

Tout cela pour dire qu’en des temps moroses, où chez nous, les tristes attentats meurtriers que nous avons vécus, le chômage record, notre jeunesse en désespérance au vu du peu de perspectives données, le système éducatif en crise, les déséquilibres économiques, la quasi-disparition de notre industrie,  les impasses socio-politiques… La liste n’est pas exhaustive, et doit nous faire réagir. Mais à certaines conditions pour réussir, et prenons exemple sur ces étudiants du Caire ou ces artistes de Beyrouth. 

Il faut de l’envie, de la couleur, du mélange! Au-delà des partis politiques (tous moribonds de toute façon), au-delà de nos origines et de nos convictions, nous devons nous unir et ensemble travailler, travailler et travailler, pour agir, réformer et construire. C’est cela que je souhaite à chacun d’entre nous pour 2016, c’est un gros chantier, mais entamons dès à présent les réformes nécessaires, ensemble et sans couardise. Pour cela, nous avons la chance d’avoir 366 jours cette année!!! Meilleurs voeux à tous!

Commentaires

Merci pour ce mot et Meilleurs voeux à toi Michael.

Écrit par : Edwards Arthur | 03/01/2016

Merci de tes vœux que je te retourne pour souhaiter que ton idéal communautaire connaisse les prémices d’une fondation.
Et comme c’est la nouvelle année je ne veux pas entamer ta foi.
Mais le PCF n’a t'il pas commencé ce communautarisme d’idées et de convictions, peut-être devrais-tu jeter un regard par là.

Écrit par : thierry | 13/02/2016

Les commentaires sont fermés.